Mon histoire

Emilie Grégoire, Fondatrice d'iTer AGIR

Mon histoire (3/3)

3/ La maladie et l’handicap de mon fils : l’apprentissage de l’acceptation et de l’authenticité

A 37 ans, je mets au monde mon premier et unique enfant : Solal. 

Mon fils a 3 mois, lorsque l’on m’annonce qu’il a une maladie génétique endocrinienne rare. 

C’est le choc !

3 semaines plus tard, une nouvelle annonce tombe : il présente une surdité dite « moyenne ».

A priori aucun lien entre les deux, juste une addition particulièrement salée.

La première année de mon fils, j’ai dû faire face à une succession d’examens médicaux que je vivais, à chaque fois, comme une épreuve angoissante. 

J’ai vécu l’expérience de la peur ultime, celle de perdre son enfant. Cette peur s’est cristallisée, provoquant chez moi douleurs et blocages physiques.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, d’autres événements douloureux se sont cumulés à la même période.

Cette épreuve m’a fait passer par toutes les phases : état de choc, de sidération, d’injustice, de colère, de tristesse, d’impuissance.

Voilà dans quel contexte, j’ai découvert la parentalité. 

J’aurais pu m’effondrer.

Mais non !

Ce n’était pas envisageable pour moi, encore moins pour Solal.

Cette période nous l’avons affrontée ensemble, chacun à sa façon.
Elle n’était pas là par hasard.
Elle avait des choses à m’apprendre, à nous apprendre.

Pour préserver mon fils, pour me préserver, j’ai dû prendre du recul.

Lorsque j’ai su reconnaître ce que cette expérience avait à m’enseigner, la transformation s’est opérée et tout s’est aligné en moi.

Aujourd’hui, Solal est un petit garçon lumineux, plein de joie, farceur, communicant.

Il aime plus que tout rire et faire rire. 

Il a développé une grande faculté d’empathie et d’observation.

L’accompagner dans son développement et dans l’acquisition du langage est passionnant. S’en dégage un sentiment de joie intense mêlé à beaucoup de fierté. 

Ce que je retiens de cette expérience :

Au travers de cette expérience, j’ai appris l’Acceptation et j’ai gagné en authenticité. 

J’ai appris à être à l’écoute de mon corps, à lâcher prise, à ne plus être en résistance, à accueillir et à accepter mes émotions. 

Grâce à Solal et à cette expérience singulière de parentalité, je me suis reconnectée à moi-même et j’ai amélioré mes relations aux autres. 

Je peux dire aujourd’hui que Solal, avec tout ce qu’il est, est la plus belle rencontre que j’ai pu faire.
La plus déroutante et la plus développante. 

Je l’accompagne, mais lui aussi m’aide à grandir. 
À sa façon, il me guide et me montre des chemins merveilleux qui enrichissent tant ma vie personnelle que professionnelle.

Il a indéniablement renforcé ma confiance en la vie et dans le potentiel humain. 

“Merci à toi Solal de me montrer ce beau chemin.”

“Il existe un curieux paradoxe qui fait que c’est au moment où je m’accepte tel que je suis que je deviens capable de changer.”

Carl Rogers

Fermer le menu